Last Love Letter

Ce qui nous arrive n'est qu'une suite de petits évênements capricieux et insaisissables ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Haru Karasu {Fini}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Haru Karasu {Fini}   Ven 3 Juil - 0:23

Nom Prénom




    } Identité :


    | Nom : Karasu
    | Prénom : Haru
    | Surnom :
    | Âge : 18 ans


    | Taille : 1m72
    | Poids : 55 kg
    | Sexe : Masculin
    | Sexualité : Bisexuel
    | Situation : Célibataire
    | Classe : 3ème année – Classe A

    | Avatar : Sou by Lolita23Q.



    } Description :


    | Physique :


    Haru | 18 ans | Mignon comme un ange -il parait-


    Haru, l'on peut dire, est une personne qui prend énormément soin de son apparence physique. On l'a prit mainte fois pour une fille alors que c'est un garçon. Mais il faut dire que c'est tout à fait normal puisqu'il s'habille comme t-elle, sa voix n'est ni trop aiguë, ni trop grave. Normal. C'est un garçon plutôt mince, il est musclé et son corps est aussi bien que celui d'un athlète, allez savoir pourquoi... Il a des yeux de félin, simplement bridé, ils sont de couleur bleue souvent maquillée. Ils sont réellement beau à voir, il a les même que sa mère. Comme garçon l'on peut dire que se maquiller n'est pas tout à fait normal enfaîte pas du tout... Mais pour lui c'était tout à fait normal, il aime ce maquiller malgré ça. On peut dire qu'Haru à un visage très enfantin, l'on a souvent envi de lui tirer les joues. Il parait plus jeune que son âge l'indique. Vers les dix-sept/seize ans. Il trouve sa gênant, et pourtant il peut se montré très adulte quand il veut. Il a un visage ovale ce qui lui donne encore plus cet air enfantin, sa peau est nickel aucune imperfection... Il faut dire qu'il se maquille beaucoup le visage aussi. Il a un goût vestimentaire qui se rapproche du Visual-Kei. Il s'habille parfois comme une fille (modérément) mais les habille masculin lui vont à ravir de même. Haru peut parfois ce maquillé le visage plus qu'il ne devrait, donc par la suite il est totalement transformé. Il a des cheveux mi-longs de couleur blonde platine, cependant ce n'est pas sa vraie couleur. Ses cheveux sont normalement châtain clair, il se les aient décoloré il y a deux ans et refait sa couleur tout les mois. Il se met souvent du gel pour les faire tenir à l'unisson de la même façon. Pour en revenir au look de Haru on peut dire qu'il aime les choses qui ne passent pas indifférent aux autres, il est extravagant. Et pourtant, il est aussi bien naturellement comme les garçons de son âge le seraient. Mais il n'aime pas avoir ce look classique, il trouve sa barbant.




    | Caractère :

    « Étrange ? Moi ? »

    Certaine personnes, et pas tout heureusement, parlait souvent derrière le dos de Haru, il a eut une enfance difficile ce qui la rendu très défensif et solitaire. Il ne ressent plus vraiment de sympathie en vers les adultes, il est donc parfois dur sans le vouloir et préfère ne pas se rapproché de certaine personnes, ou même d'avoir une amitié sincère avec quelqu'un d’autre. Haru a, comme qui dirait un problème de dédoublement de personnalité. D'un jour à l'autre il peut être un personne adorable, très amicale, dire des choses tout à fait aimable, agréable et sympathique à entendre et le lendemain être une personne froide, distant, dure et toujours avec un regard morne. Du moins c'est certain de ses phases qu'il a eues... Il est aussi lunatique cependant c'est une personne discrète quand il veut du moins. On dit d'Haru, qu'il est étrange à cause de sa personnalité et encore plus de sa façon de s'habiller, pourquoi s'habille-t-il en fille ? C'est pas non plus un transsexuel. C'est à savoir. Il aime juste les habilles de fille, il trouve sa mignon et agréable à porté et il aime cet douceur qu'il revoit chez les filles en portant leurs vêtement... C'est simple pourtant. Et les gens le jugent pour cela alors qu'ils ne le connaissent pas. Quand il en a envi, il peut avoir l'air d'un garçon. Il peut avoir l'air de tous les styles car tous les style lui vont bien, il aime beaucoup le rock c'est pour cela qu'il s'habille comme les Visual Kei. Bref, arrêtons de parlés de son caractère à travers ses vêtements. Haru est un garçon parfois timide, il dit parfois des choses qu'il ne pense pas et cela peut lui coûte cher. Mais il faut aussi avoir vécu ce qu'il à vécu pour comprendre qu'il ai des trouble de comportement, il faut avoir eut un père comme le sien pour être aussi froid et distant, et une mère alcoolique pour souffrir comme il souffre intérieurement. Il y a trois ans, Haru était une bombe à retardement quoi que l'on lui disait pouvait le faire explosé, il était très difficile à cerné. Il n'aimait pas se sentir coupable de quoi que se soit alors il ne se prenait vraiment pas la tête à essayer de comprendre et de dire des choses agréables aux gens. Haru a tout de même changé, il est devenu une personne... Meilleur et il veut le montré aux autres.

    } Histoire :
    20 lignes minimum.
    « Servitude et ignorance »
    DECEMBER 25th.




    C'était un jour comme les autres, il faisait juste un peu plus froid. Chaque personne en ville cherchaient un merveilleux cadeau pour leur concubin, frère/sœur, ami(e)s, enfants... Le merveilleux cadeau de Noël. Chaque enfant en rêvé, ils attendaient ce jour avec impatiente, ils faisaient des cartes pour le pays du Père Noël. Oh oui... Ils attendaient cette fête avec impatience. Cependant, pourquoi ? Car ils allaient sans doute recevoir leur cadeau tant attendu depuis quelque temps, mais voyons voir, dans quelque mois ces cadeaux... Que deviendront-ils ? Ils sont voués à être jetée. Je connaissais une femme, Miyasaki, elle était magnifique des cheveux blonds platine qui lui arrivaient jusqu'au dos, une peau très pale et des yeux d'un éclatant noir, elle n'était pas très grande. Elle devait faire 162 centimètres, ce qui était la moyenne d'une japonaise d'âge mûre, elles ne sont pas très grandes. Bref, c'était une femme resplendissante, elle était svelte et faisait beaucoup de sport (voila pourquoi), elle était très coquette et avait vingt trois ans quand elle tomba enceinte de son première enfant. Le père était Takushimoto, un chômeur âgé de vingt huit ans, sans but dans la vie qui est un idiot; pour être plus exact, il n'aimait pas les enfants et il détestait par dessus tout d'être à présent "père". C'était un homme arrogant et pourtant malgré tout ses défauts il était d'une beauté froide, ses cheveux était mi-long brun clair, il avait des mèches plus foncée et une frange assez courte, il était souvent décoiffé. Takushimoto et Miyasaki n'étaient pas amoureux l'un de l'autre, c'était juste un rapport sexuel entre eux deux, pas de protection... Rien. C'était ce jour là que le petit de Miyasaki et Takushimoto est né, il avait les cheveux blond, des yeux bleu. Il était magnifique... Il ressemblait énormément à sa mère, physiquement. Or, ses parents ne lui trouvaient pas de nom alors ils demandèrent à Mme Suzukime, la grand mère maternel du petit. Elle trouvait qu'il avait des très féminin (aller savoir pourquoi...) et comme cette dernière adorait le printemps. Il e lui fallut que très peu de temps pour lui trouvait le jolie prénom de Haru. L'année suivant Takushimoto et Miyasaki se marièrent, leur amour n'existait pas c'était juste pour les bénéfice d'avoir un enfant. Enfin... Il se servait plutôt de leur enfant pour leur bien personnel. Un an suivant leur mariage, Takushimoto c'était trouvait un boulot, Miyasaki était femme de maison enfin... Elle ne s'occupait que très peu de son fils, elle c'était mis à boire à cause de son mari, il se disputait souvent quoi que ce n'était pas violent c'était juste des disputes de couple. Haru, lui était abandonné par son père et sa mère et il pleuré énormément, mais Takushimoto ne lui avait encore jamais levé la main dessus. Mais il y a une première fois à tout. C'était un soir de Mai, Haru avait treize ans et il n'avait pas beaucoup d'amis au collège. Il étai très efféminé et son père ne comprenait pas cela, il était rentré de cour et il le vu, cet homme... Ce père, s'il l'on peut encore appelé des personnes de son genre ainsi. Il était sur cette femme qu'était sa mère à la gifler jusqu'au sang, elle hurla, il la gifla. Haru ne réfléchissait sans doute pas quand il se jeta sur lui, et le repoussa violemment contre le buffet de la cuisine. Takushimoto c'était levée avait touché l'arrière de son crane et vit du sang, Haru tressaillit et resta sur place comme figeait, son père approcha doucement de lui il avait un couteau à la main, il se mit devant son fils, l'observa. Haru le dévisageait, des sueurs froide dégoulinait de son corps, les battements de son cœur allait de plus en plus vite et il serra les poignet quand son père mit le couteau à la gorge en lui chuchotant quelque chose à l'oreille, il se leva et donna un coup de poing dans le ventre d'Haru qui tomba à terre, les larmes aux yeux. Il ne dit plus rien. A ce moment précis, sa mère se demanda ce que son père lui avait dit... Mais personne ne le sera jamais, car s'il le disait le petit Haru, pouvait faire une croix sur sa petite vie, si misérable soit-elle. Quelques années plus tard, plus précisément deux ans plus tard, la vie au sein de la famille d'Haru n'avait pas changé, elle avait même empiré. Les disputait s'accumulait sans cesse entre Miyasaki et Takushimoto, tous les soir le père d'Haru s'absenter, ce qui rendait sa mère plutôt dépressif. Mais pourquoi se donnait du mal à aimé si l'on aime pas ? C'était souvent la question qu'Haru se posé. Ce jour la en soupirant, il avait suivi son père pour sa mère, et c'est là qui découvrit qu'il avait un père infidèle. Il c'était enfuis à la minute même ou il l'avait vu dans les bras d'une autre, le petit n'avait pas vraiment pas de chance d'être tombé dans une famille à problème. Haru demandait souvent à sa mère quand elle était sobre, pourquoi elle continuait d'être avec lui, elle lui disait que c'était mieux ainsi, qu'il changerait. Pauvre Miyasaki, elle était tombée amoureuse de ce type... Haru ne voulait même pas comprendre. Il avait quinze ans, et il devait se charger d'une mère ivre mort tous les soirs et d'essayer de calmer son père tous les soirs, la seule chose qu'il pouvait faire chez lui c'était travaillé. Il était plutôt bon en classe, il avait quelque difficulté pour les sciences mais sans plus... Haru était souvent avec son ami en récréation, Kyo, c'était son seul vrai ami. C'était étrange cette sensation qu'il avait quand il était à ses côté. Bizarrement pour Haru, Kyo était plus qu'un ami. Avait-il une attirance soudaine pour les hommes ? Quelle question ! Bien sur que non... Du moins, c'est se qu'il pensait. Un jour il avait invité Kyo chez lui, il n'y avait personne et cet encore à ce moment qu'il se reposa des question sur sa sexualité, soudain, son ami eut raison de lui. Il était un peu trop proche d'Haru et quand il l'embrassa, qui aurait pu pensé qu'à ce moment précis la porte s'ouvrirait ? Surement pas Haru et Kyo et pourtant ce fut le cas. Derrière la porte ce trouvait cet homme, figeait sur place restant là, à dévisageait ce qu'il ne se permettrai plus jamais d'appelé son fils. Il s'approcha très vite de Kyo, le pris par son gilet et le jeta en dehors de sa maison et il se retourna devant son fils, terrifié. Il prit sa batte de Base Ball qui était au coin du mur à côté d’une étagère ou se trouvait tout ses trophée de Base Ball, des signature de champion qui excellait en la matière. Et il frappa, encore, encore et encore. Haru était à terre, le visage ensanglanté, les larmes aux yeux, il souffrait le martyr, puis pour clore sa souffrance, son père lui donna un coup dans les côté qui le fit recraché son sang une fois de plus, il dégurgité. Miraculeusement, sa mère arriva les courses à la main, elle les fient tombé aussi vite qu'elle fut rentré et elle courut vers lui, appela l'hôpital et n'adressa pas la parole à cet homme. A l'hôpital, Haru était entubé, on lui avait donné beaucoup de morphine et ça faisait effet, il était fatigué... Si fatigué. Sa mère était là, elle était endormit, les larmes dégoulinaient sur son visage défiguré par les coups... Haru en souffrait énormément surtout qu'à cette époque il n'avait que quinze ans. Quelque jour suivant son hospitalisation, sa mère l'avait mit en internat pour son plus grand bonheur. Deux passées en internat, il pu enfin se loué un appartement. Il travaillait toujours autant et il avait compris enfin qu'il avait une attirance pour les filles comme les garçons.


Dernière édition par Haru Karasu le Mar 7 Juil - 20:43, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chiharu Miura
2ème Année | Administrateur
2ème Année | Administrateur
avatar

Messages : 132
Age : 26

MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Ven 3 Juil - 0:28

Bienvenue sur le forum Haru !! =D
Je valide ton code !

Bon courage pour la suite de ta fiche <3

_________________



    In the darkness round the sun
    there's light behind your eyes
    When you've lost the will to run
    you can feel it start to shine



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Jade
| Elite | Fondatrice
| Elite | Fondatrice
avatar

Messages : 298

MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Ven 3 Juil - 18:28

    Bienvenu parmi nous !
    Oui, courage avec ta fiche n__n

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-love-letter.keuf.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Ven 3 Juil - 23:35

    } Le Jour Même :
    15 lignes minimum.


    Je le savais, c'était encore une de ses journées banales. Et je ne pouvais rien faire pour que cela change. Et pourtant, je ne voulais pas avoir une de journée ensoleillée, ou tout le monde parait heureux. Ce n’est pas ainsi que je voulais vivre, heureux -tout le temps-. Aujourd'hui allait être une longue journée... Du moins c'est ce que je pensais durant le laps de moment qu'on me laissé pour réfléchir seul. Je venais de me réveiller et il faut le dire, j'étais encore fatigué. Mes paupières se fermaient encore et encore... Cependant je réussi à me levé, bien que mal j'y était arrivé. C'était dur de me lever du lit, le matin. Je descendis les marches qui menaient de ma chambre au salon, je marchais très doucement, mes pas étaient lourds, mes yeux se fermèrent et s'ouvrirent chaque minute. Une fois arrivé à sur le plancher, je me mis à marché jusqu'à la salle de bain. J'ouvris la porte, soupira, mis la radio et tomba sur une chanson de SPHERE, la chanson était emballant. Elle me faisait pensé au jour de neige, ce n’était pas courant avec moi de penser à cela. Enfin bon. Je me déshabilla avec le peu de force que j'avais et enleva mon Tee-shirt puis mon short. Je fis coulé un bain et un fois près, je me mis à l'intérieure. L'eau était tiède, c'était agréable. Il faisait très chaud en ce moment à Tokyo et ce n'était pas ce que j'aimais le plus, plus simplement: je n'aime pas la chaleur. Malheureusement. Dans mon bain, j'observais par la fenêtre la petite fille, elle et moi portions le même prénom: Haru. Elle jouait avec sa poupée: Mizeru, elle était en chiffon. Elle était dans la cour intérieure, je vivais au Rez-de-chaussée alors il m'était possible de tout voir de ma salle de bain. J'avoue, c'était bien pratique. Personne ne savait que je pouvais les voir, sauf notre petite Haru. Elle avait Mizeru dans les mains et d'un coup, elle se retourna vers a fenêtre... Comme si elle avait deviné que je l'épiais, elle vint en courant jusqu'à ma fenêtre. Son grand sourire me réchauffa le cœur. Elle tapota la fenêtre que j'ouvris de suite. Elle hurla mon prénom avant que je lui mette la main sur la bouche en lui faisant la morale. Elle était un peu comme ma petite sœur, bien que j'avais du mal à me l’avouer. Elle avait une petite robe à pois, blanche à pois rose. Elle avait des cheveux court (jusqu'à la nuque), il était noir et ses yeux étaient verts. J'aimais beaucoup ses yeux vert pomme, au soleil ils brillaient, elle était si jolie. Après l'avoir légèrement dévisageais, elle fit de même avec moi, en souriant bêtement. Je ne savais pas quoi lui dire, elle était adossée au bord de ma fenêtre les yeux rivé sur ma radio, la musique avait changé dans celle-ci il y avait plus de rythme.

    « Super Woman.
    - Hein ?
    - De Munehiro.
    - Ah, tu parles de la chanson. »

    Elle me fit un signe de la tête pour me dire oui, elle bougea sa tête au son de la musique, ses couettes bougeaient en rythme avec son corps puis on l'entendait tapoté du pied. Elle chantonnait à présent. Cela ne dérangeait pas plus que cela, c'était Haru. Elle arrêtait de danser (et de chantonner) quand elle me vit soupirait à la fin e la musique.

    « Tu vas faire quoi aujourd'hui ?
    - Je dois aller à la bibliothèque pour..
    - Oui ?
    - Un exposé.
    - Oh ! Un exposé sur quoi ?" renchérit-elle.
    « Un truc.
    - Diiiiiiit le moi !!
    - Sur les croyances du XVIIIème siècle en France. Ça te va ?
    - Ça doit être barbant.
    - J'avoue. Bon ma p'tite Haru, faut que je me magne pour l'exposé.
    - Byebye. » Dit-elle d'une moue renfrognée.

    Je souris, lui pris son visage dans mes rende mains, et ris harmonieusement avec elle. Elle se dégagea me fit un signe de la main et rentra chez elle. Elle était mignonne cette gamine, qui pouvait pensé que son père était ivrogne ? Enfin. Tous cela ne me regardais pas (du moins c'est ce que je voulais me faire croire). J'étais épuisé, pourtant je n'avais rien fait de s'y incroyable et spéciale la veille, je mettais endormis devant une film d'horreur. Même ça, ça n'arrivait pas à me donner un peu d'intérêt, mon intérêt c'était elle. Cependant c'était pas le moment de parlé de ça, j'ai trop de chose à faire pour cette journée qui va s'avérait être "barbante" comme dit la petite, du moins j'espérais à ce moment précis de ne pas avoir à resté trop longtemps à la bibliothèque. Je sortis de mon bain, et m'essuya, je vida le bain de cet eau dans les canalisations et partis dans ma chambre pour m'habiller. J'avais mis un Marcel blanc avec un petit motif de chat en squelette, j'avais ma veste par dessus, la grise à motif écossais. Je mis un pantalon proche du corps aussi appelé slim et une petite jupette écossaise rouge. Je pris un foulard en soie à motif tigré et pris des bottes. Pour le maquillage, je me mis beaucoup de ear-liner sur les yeux et un peu de far à paupière, je ne m'attardais pas, je pris une quinzaine de minute et partie. J'entrais dans la bibliothèque doucement et à peine arrivé, je me sentis pris d'une légère mélancolie, je regardais de droite à gauche, c'était vide, on pouvait entendre que les pas de certains élèves, qui à ma connaissance travaillé tout bonnement. J'étais seul dans mon coin à chercher des livres sur les croyances du XVIIIème siècle en France, j'en avais trouvé deux, ou trois... Je n'avais pas vrais l'esprit à sa, je me sentais tourmenté et je n'en voyais pas trop la raison, c'est bête non ? Je trouve. Dans mon cas, je me sentais à l'abri ici, mais dans une partie de moi même je me demandais pourquoi ? Étais-je entrain de divaguer dans la bibliothèque ? Je ne sais plus. J'avais une impression éphéméride et j'en avais comme le mal de mer. Je devais être fatigué par le stresse accumulé par le week-end. Je m'assis sur une chaise et me laissa divaguait tranquillement, les yeux fermés. J'entendais les bruits de pas qui s'accélèrent ou ralentissaient doucement, j'entendais des chuchotement puis plus rien, tout était qu'un rêve que j'avais l'impression de voir.



    } Equipement :

    Décrivez tout ce que votre personnage possède avec lui le jour même, ceux seront les seuls objets auquel il aura le droit.

    - Une bouteille d'eau: car il se déshydrate souvent avec la chaleur qu'il y a en ce moment. Il aime avoir une bouteille sur lui au cas ou.

    - Une trousse dont: stylo à bille quatre couleur, cutter, gomme, crayons, ciseau, colle...: pour travaillé et prendre des notes sur son exposée.

    - Un carnet de note: pour prendre des notes pour son exposé.

    - Deux petit paquet de bonbon et un sachet de sablé: il est gourmand.

    - Trousseau de clé de sa maison (dans sa sacoche).

    - Son portable: qu'il ne quitte jamais

    } Petits Plus:


    | Doctrine : //
    | Relation : Aime secrètement une élève de sa classe, Yume Yukata.
    | Objet Fétiche : Un pendentif en forme de larme, de couleur bleu – chaîne en argent.
    |Autres Précisions : //



    * * *


    } Et vous :

    | Prénom : Jill
    | Âge : 14 ans
    | Sexe : Féminin
    | Ville ou Département : 67 - STRASBOURG

    | Possibilité de connexion : 7/7 –sauf vacances-
    | De combien de ligne de jeu êtes vous capable de manière générale ? 30-50.
    | Avez vous prit un personnage prédéfinis ? Oui
    | Codes : CODE OK


Dernière édition par Haru Karasu le Mar 7 Juil - 20:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chiharu Miura
2ème Année | Administrateur
2ème Année | Administrateur
avatar

Messages : 132
Age : 26

MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Mar 7 Juil - 13:22

C'est fini ? =)
Si oui, j'essaie de lire tous ça rapidement ^^

_________________



    In the darkness round the sun
    there's light behind your eyes
    When you've lost the will to run
    you can feel it start to shine



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Mar 7 Juil - 17:58

Je dois juste corriger quelque truc, se soir ce sera bon :').
Revenir en haut Aller en bas
Chiharu Miura
2ème Année | Administrateur
2ème Année | Administrateur
avatar

Messages : 132
Age : 26

MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Mar 7 Juil - 18:46

D'accord =D Préviens nous quand tu auras fini ^^

_________________



    In the darkness round the sun
    there's light behind your eyes
    When you've lost the will to run
    you can feel it start to shine



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Mar 7 Juil - 20:41

Fini. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lee Jade
| Elite | Fondatrice
| Elite | Fondatrice
avatar

Messages : 298

MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   Sam 11 Juil - 16:53

    On t'a pas oublier !
    *j'étais juste très occupé cette semaine, gomen*

    Je lis ta fiche demain n__n

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-love-letter.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haru Karasu {Fini}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haru Karasu {Fini}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fini le catch sur NT1 ?
» village fini mais le train hs.....
» Photo - quel type de fini choissisez-vous?
» Mon roman est FINI !!
» vide grenier: ça y est la VKR c'est fini !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Love Letter :: } Beginning :: | Journal de Présence-
Sauter vers: